BERTHOUD Jean-Marc - Un retour à des normes bibliques?

De Calvinisme
Aller à : navigation, rechercher

Durant de nombreuses années La Porte Ouverte, communauté évangélique située en France près de Chalon-sur Saône, fut le carrefour francophone de l'œcuménisme charismatique non-doctrinal. Depuis dix-neuf années elle accueillait la Convention Charismatique Interconfessionnelle regroupant tous ceux qui se nommaient ·charismatiques·, évangéliques, pentecôtistes, réformés et catholiques romains et cela dans la plus grande confusion doctrinale. Par une déclaration publiée dans son bulletin de décembre 1989 le Conseil de la Porte Ouverte renonce dorénavant à offrir son accueil à cette convention en précisant que cette décision a été prise en fonction de "certaines prises de positions nouvelles à propos de divergences doctrinales importantes." Ceci se réfère manifestement à la persistance chez les "charismatiques" catholiques qui fréquentent cette convention de croyances typiquement romaines. Il s'agit d'un premier pas important dans le retour à la santé doctrinale et spirituelle. Le Christianisme au XXe siècle du 23 décembre 1989 rapporte que les responsables de trois communautés à tendances pentecôtistes françaises, l'Eglise apostolique, l'Eglise de Dieu et les Eglises évangéliques de Réveil, également réunis à la Porte Ouverte, ont publié une prise de position commune face à certaines tendances spirituelles et doctrinales dangereuses qui se répandent insidieusement dans les Eglises évangéliques aujourd'hui. Ces communautés tenaient ainsi à affirmer leur attachement à l'enseignement de la Bible. Les doctrines ici dénoncées comportent parmi d'autres:

  1. la pensée positive (parole dite de foi, parole dite créatrice);
  2. l'évangile de la prospérité matérielle;
  3. la technique de la visualisation;
  4. une certaine forme de guérison intérieure;
  5. une recherche de révélations permanentes; etc.

Les responsables des Eglises mentionnées font remarquer les rapports souvent étroits qui relient ces pratiques spirituelles et celles que l'on retrouve dans le néo-paganisme du prétendu "Nouvel Age". Ces pratiques ont un caractère essentiellement occulte et ésotérique et n'ont rien à voir avec une authentique spiritualité chrétienne. Ils ajoutent: "Ces tendances ont pour point commun une déification de l'homme, de son imagination, de sa volonté, un appel à l'auto-suggestion sous prétexte de foi, le tout prétendant se baser sur des passages bibliques tronqués et soigneusement isolés de leur contexte. Tout se passe comme si l'on pouvait, par de telles méthodes, marchander avec Dieu ou lui forcer la main." Il est particulièrement encourageant de voir ces milieux se désolidariser ainsi publiquement de telles pratiques spirituelles néo-païennes qui malheureusement se manifestent trop souvent dans des milieux religieux se prétendant chrétiens.