BERTHOUD Pierre - Notes bibliographiques sur le livre de la Genèse (II) - Études et articles sur diverses questions

De Calvinisme
Aller à : navigation, rechercher

K. Barth, trad. F. Ryser, Dogmatique III, 1 (Genèse: Labor et Fides, 1960). Dans ce tome, le célèbre théologien aborde les deux premiers chapitres de la Genèse. Discutable sur plus d'un point par rapport à l'exégèse classique, son étude théologique est cependant riche et stimulante.

H. Bavinck, Our reasonable faith (Grand Rapids, Michigan, Eerdmans, 1956). Dans cet ouvrage, le théologien hollandais consacre trois chapitres sur la création, l'homme (son origine, son essence et sa raison d'être) et sur le péché et la mort. Etude utile du point de vue de la théologie fondamentale.

P. Beauchamp, Création et séparation: étude exégétique du chapitre premier de la Genèse (Bibliothèque de Sciences religieuses; Aubier Montaigne, Cerf, Delachaux et Niestlé, Desclée de Erouwer, 1969). Catholique "moderne", l'auteur rapproche dans son étude du thème de la séparation, la méthode exégétique des sciences du langage et des sciences humaines. Les lecteurs qui désirent approfondir la structure et le contenu de Genèse 1 ne seront pas déçus par l'étude de cet ouvrage malgré les concessions à la critique.

H. Blocher, Révélation des origines (Collection théologique Hokbma, Lausanne, P.B.V., 1979). Dans son étude, à mi-chemin entre les branches bibliques et systématiques, "l'auteur a cherché à entendre ce qu'a voulu dire, ce qu'a vraiment dit, l'auteur inspiré des premières pages de la Bible". Même si parfois les options exégétiques sont discutables, cet ouvrage est fondamental à une bonne compréhension du début de la Genèse.

D. Bonhoeffer, Schöpfung und Fall (~1unich : Chr. Kaiser Verlag, 1968). Traduction anglaise par J.C. Fletcher: Creation and Fall, (Londres, S.C.M. Press, 1962). Extraits traduits par L: Jeanneret dans Textes Choisis (Paris et Genève : Centurion et Labor et Fides, 1970). Etude théologique et psychologique perspicace basée sur un cours professé pendant l'hiver 1932-33.

M.M. de S. Cameron, Evolution and the authority of the Bible (Exeter, The Paternoster Press, 1983). L'auteur présente les implications doctrinales de la théorie de l'évolution et brosse le tableau des différentes interprétations des premiers chapitres de la Genèse. Ouvrage qui permet une lecture attentive car il montre bien les enjeux.

J. Coppens, La connaissance du Bien et du Mal et le Paradis (Bruges - Paris, Descl e de Brouwer, 194 ). Après une étude fouillée, l'auteur conclut que l'expression, "connaissance du bien et du mal" signifie à la fois totalité (science cumulative du bien et du mal) et autonomie (cf. l'excellente recension critique de R. de Vaux dans la Revue Biblique, tome LVI, 1949, 300)

A.M. Dubarle, Le Péché originel dans l'Ecriture (Collection Lectio,' Divina ; Paris: Cerf 1967). Etude bien documentée mais laisse à désirer sur le plan doctrinal.

J. Flori, Genèse ou l'antimythe (Dammarie-les-Lys, ED. S.D.T. 1980). J. Flori montre que l'intention de la Genèse est de démythologiser les notions religieuses de l'Antiquité. Dès lors, la Genèse offre encore un discours pertinent de Dieu sur les origines.

J. 'Goldstain, Création et péché (Cahiers de la Pierre-Qui-Vire Desclée de Brouwer, 1968). Offre un bon exposé des différents problèmes exégétiques et théologiques de Genèse 1 à 11 et connaît bien l'exégèse juive.

Ichtus, No.129, 1985-2. Ce numéro est entièrement consacré au débat Création-Evolution. Ce dossier résume bien les positions évangéliques sur la question, quoique la position créationiste ne soit pas suffisamment représentée.

M.G. Kline, "Because It Had Not Rained", Westminster Theological Journal 20 (1957-1958), 146-157. Cet exégète et théologien réformé expose avec à propos dans cet article l'interprétation littéraire de Genèse 1. Selon cet auteur, suivi par H. Blocher, "le cadre des jours est un procédé logique et littéraire".

M.G. Kline, Images of the Spirit (Grands Rapids, Michigan, Baker Book House, 1980). Théologien fécond, l'auteur démontre que l'idée de création à l'image de la 'Gloire-Esprit' est en fait un thème fondamental et constant de l'Ecriture. "En ce qui concerne la nature de l'image divine en l'homme elle est sacerdotale et prophétique.

M.G. Kline, Kingdom Prologue (publié par l'auteur, 3 vol., 1985-86). Dans cet ouvrage de théologie biblique, Kline établit le lien entre Royaume et Alliance et ce, dès la Création. Dans son étude, il distingue entre le Royaume dans le monde avant et après le Déluge. La lecture de ce livre permet un approfondissement de notions bibliques fondamentales.

D. Masson, Monothéisme coranique et monothéisme biblique (Paris Desclée de Brouwer, 1976). Cette étude permet de clarifier des notions qui sont trop souvent confondues aujourd'hui: cf. en particulier le 2ème livre consacré à la création.

R. Martin-Achard, Et Dieu créé le ciel et la terre (Genève, Labor et Fides, 1973). L'auteur reprend et étudie les textes bibliques qui évoquent la création. Il offre une réflexion théologique intéressante malgré la séparation établie entre théologie de la création et la question de l'être, et les concessions à la critique.

A.J. Monty White, trad. J.-M. Berthoud, D'où vient le monde? (Lausanne: Centre Biblique Européen, 1983). A la lumière des données bibliques et scientifiques, l'auteur présente les thèses en faveur du créationisme (=néo-catastrophisme).

H.M. Morris (éd.), Scientific Creationism (San Diego: Creation Life Pub., 1974). Ce dossier présente la position des néo-catastrophistes sur les débuts de la Genèse. Les études sont rédigées par des scientifiques chrétiens.

D.F Payne, Genesis One Reconsidered (Londres: The Tyndale Press, 1964). Brève étude d'un "évangélique" sur les questions d'interprétation de Genèse 1.

B. Ramm, The Christian View of Science and Scripture (Grand Rapids Eerdmans, 1956). Ce classique représente le point de vue des néoévangéliques américains. Adopte l'interprétation littéraire de Genèse 1.

N.H. Ridderbos, trad. J. Vriend, Is There a Conflict Between Genesis 1 and Natural Science? (Grand Rapids, Eerdmans, 1957). Théologien hollandais réformé évangélique, l'auteur présente de manière claire et complète l'interprétation littéraire (le cadre des jours) de Genèse 1. (Cf. Oudtestamentische Studien, No.12, Leiden, Brill, 1956).

F.A. Schaeffer, trad. Ch. Pagot, La Genèse, Berceau de l'histoire (Genève-Faris, La Maison de la Bible, 1983).Cet ensemble de sermons aborde avec beaucoup de perspicacité les grands thèmes de Genèse 1 à 11. Visant toujours l'essentiel, l'auteur révèle la grande actualité de ces textes anciens.

F. Vigouroux et L. Bacuez, ed. Manuel Biblique. Tome 1 : Ancien Testament par F. Vigouroux (Paris, A. Roger et F. Chernoviz, 1884). Malgré son ancienneté, cet ouvrage contient des données intéressantes sur l'origine de l'univers et les débuts de l'histoire de l'humanité.

E.K. Waltke, série d'articles sur Genèse 1, Bibliotheca Sacra 132 (1975),25-36; 136-144; 216-228; 327342 et 133 (1976),28-41. Actuellement professeur à "Westminster Seminary" (Philadelphia), l'auteur nous présente une exégèse rigoureuse de Genèse 1. N. Weeks, "The Hermeneutical problem of Genesis 1-11", Theology Review (Sydney) No.8 (Oct.1972), 11-24. L'auteur aborde avec lucidité les problèmes herméneutiques que posent les chapitres 1 à 11 de la Genèse.

D.A. Young, Creation and Flood (Grand Rapids, Baker Book House, 1977). Fils du célèbre théologien réformé, E.J. Young, l'auteur se démarque à la fois des évolutionistes théistes et des néocatastrophistes. D.A. Young, tout en manifestant un grand respect pour l'autorité de l'Ecriture, situe son étude sur le terrain de la géologie.

E.J. Young, Studies in Genesis One (International Library of Philosophy and Theology, Philadelphia; Presbyterian and Reformed, 1964). Dans son étude de certains aspects de Genèse 1, l'un des plus grands exégètes contemporains, réfute l'interprétation littéraire du cadre des jours. Sans pour autant renoncer à des considérations littéraires, il opte pour une interprétation historique et chronologique.

E.J. Young, Genesis 3 (London, Banner of Truth Trust, 1966). L'auteur nous offre une exposition claire et profonde destinée à un large public, de ce chapitre capital de la Genèse.

E.J. Young, In the Beginning (Edinburgh : The Banner of Truth Trust, 1976). L'auteur aborde avec sa perspicacité exégétique et spirituelle habituelle Genèse 1 à 3 et l'autorité de l'Ecriture. (Trad. A. Coste, Au commencement Dieu Revue Réformée No.150-1987/2 et Ed. Kerygma 1986).

Les Pères de l'Église

J. Chrysostome, Oeuvres Complètes. Nouvelle traduction française par T. Bareille TParis, Libr:-GeLouis Vivès, ed., 1878). l'~on disponible.

  • Homélies sur la Genèse. Vol. IV, 13.
  • Discours sur la Genèse. Vol. IV, 468.
  • Livre de la Genèse. Vol.VI, 10.

Chrysostome, La Genèse (Collection "Les Pères dans la Foi", Paris: Desclée de Brouwer, 1982).

St.Augustin, Oeuvres Complètes (Bar-le-Duc Louis Guérin, Impr. éd., 1873). Non disponible.

  • De la Genèse contre les ~Ianichéens. Vol. IV, 88.
  • De la Genèse au sens littéral (inachévé). Vol.IV,124.
  • De la Genèse au sens littéral (12 livres). Vol.IV, 145.

St.-Augustin explique l'existence de ces deux écrits dans le Vol.I, 327.

  • Explication du commencement de la Genèse dans les trois derniers livres des Confessions, Vol.I, 474 (Cf. Les Confessions, Paris Garnier-Flammarion, 1964).

St.Augustin, Genèse au sens littéral, Tome l et II (Bibliothèque augustienienne, Vol. XLVIII XLIX, Paris: Desclée de Brouwer, 1972).

Grégoire de Nysse, La création de l'homme (Sources chrétiennes, No.6, Paris : Ed. du Cerf; réédition en préparation. Cf; aussi Les Pères dans la Foi, Paris: Desclée de Brouwer 1982).

Origène, Homélies sur la Genèse (Sources chrétiennes, No.7 bis, Paris: Ed. du Cerf, 1985).

Basile de Césarée, Sur l'Origine de l'homme (Sources chrétiennes, No.160, Paris: Ed. du Cerf, 1970).

Didyme l'Aveugle, Sur la Genèse, Tome 1 (Sources chrétiennes, No.233, Paris: Ed. du Cerf, 1976).

Ed. G.J. BotterweGk, H. Ringgren, Theological Dictionary of the Old Testament (Grand Rapids: W.B. Eerdmans, 1974 ss.). F. Maass, trad. J .T. Willis, D'X (Adam). Vol. 1, 75.

J. Bergman, H. Ringgren, K.-H. Bernhardt, G.J. Botterweck, trad. J.T. Ki11i8, X1-l(Créer). Vol. 2, 242.


Retour à la page principale