FINNEY Ben - Des "ommm, ommm, ommm" avec Gorby

De Calvinisme
Aller à : navigation, rechercher

Moscou, URSS - Au milieu de janvier, un groupe des plus œcuméniques de conducteurs spirituels - allant des rabbins aux vêtements sévères aux Russes orthodoxes à longue barbe et des swamis hindous en robe aux chamans indiens d'Amérique brillamment emplumés - s'est retrouvé avec des parlementaires du monde entier et une collection de scientifiques concernés par l'environnement au Centre de conférences Armand-Hammer, sur les rives enneigées de la Moscova, pour le Forum global sur l'environnement et la survie et le développement de l'humanité.

Le forum lui-même consistait en une sorte de prise de conscience globale, avec des écologistes essayant d'attirer dans leur camp des parlementaires et des chefs spirituels en vue d'une campagne mondiale pour sauver la terre, tandis que les conducteurs spirituels sermonnaient les scientifiques et les techniciens pour qu'ils changent leur manière de faire et apprennent à protéger l'environnement. Nous nous réjouissions tous du discours final qui, on nous l'avait promis, serait prononcé par le président Gorbatchev. Ainsi, à la fin de la dernière session, les délégués furent conduits en bus au Kremlin où, une fois à l'intérieur de la forteresse, nous fûmes dirigés dans l'ancienne salle de réunion du Soviet suprême, où une immense statue de Lénine, bras levé et poing fermé, domine les orateurs. Après une attente convenable, Gorbatchev d'abord puis le ministre des Affaires étrangères Chevardnadze entrèrent dans la salle et, pendant que nous nous levions pour applaudir, prirent place sur le podium des orateurs.

Les temps avaient apparemment changé depuis les campagnes antireligieuses de Lénine et de Staline car, avec Gorbatchev et Chevardnadze et l'académicien Velikhov, s'assirent également sur l'estrade des orateurs l'évêque de New York, James Park Morton et - resplendissant dans sa robe noire, avec sa longue barbe et grandi par son couvre-chef - le métropolite Pitirim de Volokolamsk. Cette juxtaposition de sommités politiques, scientifiques et religieuses était calculée; en fait, le Forum global était officiellement invité par le Soviet suprême, l'Académie des sciences soviétique et les «Communautés religieuses de l'Union soviétique Il. Mais bien qu'à ce moment nous fussions plus ou moins préparés à voir un prêtre russe orthodoxe à une telle place d'honneur, nous ne nous attendions pas vraiment à l'invocation spirituelle qui ouvrit l'assemblée. Un frêle swami hindou, drapé dans une robe de couleur ocre et le corps barbouillé de peinture blanche, monta sur l'estrade et, après quelques mots soigneusement pensés et invitant à la méditation, nous demanda de «répéter après moi, trois fois: Omm m ... ommm ... ommm ... Il. Personne ne fut décontenancé. En un rien de temps, ce personnage à la Gandhi avait entraîné Gorbatchev, Chevardnadze et nous tous du monde entier à scander des «ommm Il dans cette citadelle du matérialisme en faillite tandis que Lénine, gelé par le temps, regardait d'un œil sévère à l'arrière-plan. Après un certain nombre de discours, y compris un émouvant appel à l'action au nom d'Allah par le grand mufti de Syrie, vint le tour de Gorbatchev, qui fit un discours soigneusement construit pour demander la protection de l'environnement et, entre autres choses, la destruction de toutes les armes chimiques. Après ce discours, nous fûmes dirigés vers un immense ha" de réception où nous attendaient des tables chargées de caviar, de vin et d'autres délices. Tandis que nous remplissions nos assiettes et nos verres, Gorbatchev lui-même et sa femme Raïssa entrèrent dans la salle pour nous saluer personne"ement. Et pendant une heure et demie, tous deux ne firent que serrer des mains, signer des autographes et échanger des mots d'esprit avec la foule des adorateurs - tandis que le grand empire forgé par les tsars et agrandi par l'Armée rouge était en train de se désintégrer autour d'eux.

  • Traduit de: Mother Earth News, mars/avril 1990, 105 Stony Mountain Rd, Hendersonville, North Carolina, USA.